La Société Nigérienne de la Médecine du Travail « SONIMET » organise la troisième journée scientifique sous le thème : Impact de la COVID-19 sur la productivité des entreprises

Ce samedi 04 septembre 2021 dans la salle de conférence du SNAD, s’est tenue la célébration de la troisième journée de la médecine du travail, placé sous le haut patronage du ministre de l’emploi Docteur IBRAH BOUKARY. C’était en présence du Secrétaire Général Adjoint du Ministère de l’Emploi de la Protection Sociale, du Président de la Société Nigérienne de la Médecine du Travail « SONIMET», du Représentant du Directeur Général de la CNSS, des représentants des employeurs. Prenant la parole le Président de la Société Nigérienne de la Médecine du travail n’a pas manqué de placer dans le contexte le thème choisi, aussi de souhaiter la chaleureuse bienvenue à tous les participants. Pour le Ministre de l’Emploi, du Travail et de la Protection Sociale Docteur IBRAH BOUKARY, le thème : « Impact de la covid-19 sur la productivité des entreprises » est à la fois pertinent et d’actualité. En effet dit-il, depuis l’apparition de cette pandémie, les autorités ont pris des mesures préventives dont: La fermeture des frontières aériennes et terrestres ; Isolement de la capitale Niamey ; l’interdiction des regroupements de plus de 50 personnes ; la fermeture des établissements scolaires ; la fermeture des lieux de loisirs (hôtels, bars, restaurants, boites de nuits…) ; la fermeture des lieux de culte ; Instauration du couvre-feu ; le respect des gestes barrières.

Dans la même lancée, mon département ministériel, à travers les services techniques, a mené des activités de conseils (prévention, sensibilisation et mobilisation) ; de contrôle (évaluation des mesures, édiction et imposition des mesures et sanctions) ; ainsi que par la conciliation au cas où le respect des obligations génère des conflits ajoute-t-il.

« Pour prévenir efficacement les impacts de la pandémie sur la productivité des entreprises, il faudra que l’ensemble des acteurs concernés s’organisent pour travailler ensemble pour une démarche de prévention et de suivi réguliers du milieu du travail » Dixit le ministre de l’Emploi. Pour ce faire, les autorités de la 7ème République sont résolument engagés à Faire du Niger, un pays qui garantit à chaque travailleur, des conditions et milieux de travail sûrs, sains et salubres, les protégeant contre les risques professionnels, ce qui impactera sans risque de se tromper à une meilleure productivité des entreprises affirme-t-il. La médecine du travail désigne à la fois une spécialité médicale qui concerne la prévention des atteintes à la santé des travailleurs (accidents du travail, maladies professionnelles) et les services de santé au travail, cela témoigne de la place très importante des médecins d’entreprise consacrée par le code du travail et sa partie réglementaire renchérie-t-il. Mieux, votre collaboration sans relâche avec nos services techniques dans les actions de prévention des risques professionnels constitue un modèle sûr de travail en synergie tant recherché et voulu a lancé le ministre. Comme chaque célébration a des objectifs, cette troisième journée aussi a des objectifs. Selon IBRAH BOUKARY, Connaitre les textes législatifs et réglementaires qui régissent la sécurité et la santé au travail au Niger ;
Décrire le comportement des travailleurs et employeurs pendant l’ère de la pandémie à COVID-19 ; Proposer des mesures de préventions liées à la COVID-19, Tels sont les objectifs assignés à la présente journée scientifique qui seront sans nul doute atteints avec la participation de tous. C’est pourquoi insiste-t-il, j’exhorte les participants à suivre avec une attention soutenue les différentes présentations pour une meilleure contribution à l’atteinte des objectifs. Les séances de photos de famille et les interviews en langues nationales ont clôt la cérémonie d’ouverture.

HAMIDOU SALEY Mouhamed

Related posts