Affaire BOUBE STYLE FEROCE VS LE GOUVERNEMENT FEDERAL DU NIGERIA : ‘’LE MENSONGE A BEAU COURIR IL FINIRA PAR ETRE RATRAPPE PAR LA VERITE’’, L’HOMME D’AFFAIRE NIGERIEN ENFIN DANS SES DROITS !

Affaire BOUBE STYLE FEROCE VS LE GOUVERNEMENT FEDERAL DU NIGERIA : ‘’LE MENSONGE A BEAU COURU IL FINIRA DERRIERE LA VERITE’’, L’HOMME D’AFFAIRE NIGERIEN ENFIN DANS SES DROITS
Depuis plus d’une semaine cette phrase « Court orders Federal Government of Nigeria to return houses, money to Aboubakar Hima », retentit sur les titres de la presse Nigériane à Abuja. Ça veut dire : la cour ordonne au gouvernement fédéral du Nigéria de restituer les maisons et l’argent à Aboubakar Hima en français. Cette phrase traduit la décision de justice de la cour Fédérale d’Abuja de redonner à Style Féroce tous ses biens au Nigéria après constat de son innocence. Pour rappel, la commission des crimes économiques et financiers (EFCC en anglais) avait saisi les biens et les fonds du Sieur ABOUBAKAR Hima alias petit Boubé plus connu sous le nom ‘’de style féroce’’ en 2020. L’EFCC avait procédé à l’application d’une ordonnance de confiscation provisoire, que le tribunal a accordée. Aujourd’hui, voilà après deux ans de combat, de patience et d’abnégation, les efforts de l’homme d’affaires nigérien Hima ABOUBAKAR et de son avocat Dr Kayode Ajulo, ont payé. Cette décision de la Haute Cour Fédérale d’Abuja rétablissant, Sieur Hima ABOUBAKAR dans ses droits, le lave aussi totalement dans cette affaire. En effet, nous apprenons de source digne de fois que ce sont des erreurs dans la procédure qui sont à l’origine de ce grand désagrément en 2020. Quand on se précipite pour nuire, on fait toujours des erreurs disent les sages. Les défaillances et les failles de l’accusation notamment le fait que Sieur Hima ABOUBAKAR n’a pas bénéficié d’une audience équitable car il n’a pas été correctement informé de l’ordre de confiscation provisoire antérieur accordé par la Cour. Le juge Emeka NWITE a estimé que l’EFFC a déformé les faits devant la Cour, ce qui a pesé et motivé l’octroi d’un ordre de publication spécifiant l’utilisation d’un journal national uniquement, en lieu et place d’un ordre approprié de notification à ABOUBAKAR à son adresse par le biais d’un service de messagerie. Autre grief que le juge a imputé à l’ordre de confiscation, c’est qu’au moment de la publication faite par l’EFCC et lorsque l’ordonnance de confiscation définitive a été rendue par la Cour, le passeport de Hima ABOUBAKAR présenté à la Cour par son avocat montrait bien qu’il était Nigérien et non Nigérian et qu’il n’était pas au Nigéria mais au Niger lorsque la publication a été faite. Des erreurs judiciaires suffisamment constituées aux yeux du juge Emeka NWITE. Après avoir établi l’absence de signification appropriée de l’ordonnance provisoire sur Aboubakar, le juge Nwite a procédé à l’annulation de l’ordonnance de confiscation définitive rendue en faveur du gouvernement fédéral le 30 Juin 2020 concernant les biens et les fonds d’Aboubakar. Ce qui a pour conséquence la restitution à Sieur Hima ABOUBAKAR de ces cinq maisons saisies et ses fonds s’élevant à 72,5 Millions de Nairas ; 84 417 dollars US et 15 288 euros sur ses différents comptes bancaires. Cette décision du juge Emeka NWITE de la Haute Cour Fédérale de la capitale nigériane, blanchit et rétablit l’honneur de Hima ABOUBAKAR ou Style féroce, qui n’a en aucun moment arrêté de clamer son innocence, tout en gardant l’espoir qu’un jour la justice le disculpera en se rendant compte de son innocence. Une épreuve de la vie qui a grandi Hima ABOUBAKAR aux yeux de ses partenaires partout dans le monde entier, très rassurés sur le degré d’intégrité, de responsabilité, de crédibilité de Hima ABOUBAKAR. Ce désagrément qui ressemble à un complot n’a pas donné les résultats escomptés. Juste après l’énoncé de ce verdict victorieux, les partenaires lui ont notifié leur confiance renouvelée à son expertise et son expérience dans le domaine des affaires et de la sécurité. Cet homme au grand cœur, qui a battu le record de la générosité dans son pays, philanthrope, a toujours effectué ses affaires dans les règles de l’art et le respect des lois et règlements nationaux et internationaux.
HAMIDOU SALEY Mouhamed

Related posts