Konni : Rencontre de concertation des acteurs de l’éducation nationale

Le préfet de konni Mr Ralissoun Alili a présidé ce jeudi 27 janvier 2022 les travaux de la rencontre des acteurs de l’éducation nationale.
A l’initiative du préfet Ralissoun Alili, cette rencontre a regroupé le SG de la préfecture,les Maires,les chefs coutumiers,les différents inspecteurs de l’éducation nationale,les syndicats,les COGES,les FDS du département.
L’objectif visé est de faire la situation des infrastructures et équipements,la fréquentation scolaire,la problématique de la scolarisation de la jeune fille, l’assiduité et la ponctualité.
Dans son discours d’ouverture, le préfet Ralissoun Alili a tout d’abord transmis les salutations et les encouragements des plus hautes autorités du pays aux acteurs de l’éducation nationale du département de konni avant de rappeler aux participants les engagements du président de la République Mohamed Bazoum lors de son discours d’investiture où il disait : »Notre système éducatif souffre de capacités d’accueil insuffisantes,de capacités d’acquisition dérisoires et des taux de scolarisation très faibles,un certain nombre de mesures seront prises à cet effet.il s’agit de la réactualisation de la carte scolaire,la professionnalisation du corps enseignant, l’amélioration des résultats scolaires,la scolarisation de la jeune fille,la réforme curriculaire »
Le préfet a poursuivi en disant »dans le souci de soutenir l’engagement personnel du président de la République Mohamed Bazoum, nous avons jugé utile de prendre cette initiative locale afin d’examiner les problèmes qui entravent la bonne marche de notre système éducatif afin d’y apporter des solutions « .
Pour sa part,le directeur départemental de l’éducation nationale (DDEN)Gado Ajiya a brossé un tableau sombre sur la situation des infrastructures, équipements scolaires, la fréquentation scolaire.
Les infrastructures au niveau du primaire sur l’ensemble du département on enregistre 60,50% des classes en paillote (924 classes en paillote contre 632 classes en matériaux définitifs) pour les équipements,62 écoles sont sans tables bancs.Le ratio est de 5 à 6 élèves par table banc.
Au niveau du secondaire, par exemple dans la ville de konni au CES Elhaj Hassan,15 classes sont sans tables bancs.
38 classes en paillote et 113 en matériaux définitifs.
Le taux de transition de la 6eme à la 5eme est de 43% ,le taux d’abandon et d’exclusion est de 29% .
D’où un grand défi à relever compte tenu de la mauvaise performance sur tous les plans a souligné le DDEN.
Au vu des responsables présents pour cette rencontre, chacun dans sa sphère de compétences,va apporter sa contribution afin que les résultats obtenus contribuent à créer les conditions d’une amélioration significative de l’éducation dans le département de konni.
Auparavant,le premier vice Maire de la commune urbaine de konni et les chefs traditionnels ont pris la parole pour remercier le préfet qui a eu l’initiative d’organiser cette rencontre pour le bien être des populations.
Mounkaila Amadou correspondant Nigertimes Tahoua