Préparatifs de la rentrée scolaire 2021-2022: Institut Pratique de Santé Publique IPSP : Rencontre d’échanges entre les responsables administratifs, élèves et étudiants

«On a un règlement intérieur à respecter par les élèves et qui sera affiché dans tout l’établissement. La grève est proscrite à l’IPSP. Les parents ont eu confiance en nous et donc on va honorer cette confiance par une formation de qualité.» Dixit Mr Abdoulaye SANDA MAIGA PDG de IPSP.

Le matin du Lundi 04 Octobre 2021 est la rentrée officielle au Niger pour l’année académique 2021-2022. A cette occasion l’administration de L’IPSP a organisé une rencontre avec les élèves pour se comprendre avant d’entrer en classe. Histoire de clarifier les choses pour une compréhension des règlements de l’école, et partir sur des bonnes bases. Au micro des journalistes Mr SANDA MAIGA Abdoulaye affirme que c’est devenue un rituel pour eux chaque année à la rentrée officielle de l’Etat, d’accueillir les nouveaux étudiants et les souhaiter la bienvenue. Mais, également leur donner la règlementation avec laquelle ils travaillent au niveau de l’IPSP. Par ce que dit-il, c’est important dès le début qu’on ait les bases sur lesquelles ils vont travailler au cours de l’année 2021-2022. C’est cet exercice que nous avons fait ce matin et j’ose espérer que les uns et les autres ont compris les tenants et les aboutissants de cette rencontre ajoute-t-il. Les innovations chez nous c’est quelque chose de continue dixit le PDG.

Cette année nous avons acquéri un certain nombre de matériels qui ne sont pas dans le programme officiel de formation, mais que nous allons utiliser pour qu’il y’ait cette petite différence entre les étudiants que nous formons et les étudiants qui sont formés dans d’autres écoles lance le PDG. On fera appel à vous au moment opportun pour le constater dit-il. « Nous allons nous déplacer à l’intérieur du pays pour faire le même exercice pour qu’on parle le même langage au niveau de tous établissements IPSP» renchérit-il. Je lance un appel pour que les étudiants comprennent qu’ils ne font pas un mauvais choix en venant à l’IPSP. Qu’ils se rassurent que nous mettrons le bouché double pour qu’ils soient dans leur droit de formation insiste le PDG de l’IPSP. Qu’ils sachent aussi que nous avons notre rigueur à nous, que nous n’allons pas accepter que des étudiants viennent nous imposer leur loi. C’est l’IPSP qui fait la loi eux sont là pour apprendre. Celui qui apprend doit être discipliné conclut-il. Notons que tout au long des échanges entre les responsables administratifs et les apprenants, l’adjoint du DG Mr Boureima Djibo a demandé aux élèves d’être des ambassadeurs, et de véhiculer les mêmes informations reçues aux autres qui sont absents. Leur restituer à cent pour cent l’information reçue s’il le faut. Une représentante d’airtel Niger aussi a pris part à cette rencontre. Pour Mme Afagnigbo commerciale à airtel, les parents d’élèves sont contraints par le temps et les distances, ils veulent payer mais souvent le déplacement n’est pas facile. Donc dit-elle, airtel dans sa politique d’accompagner le milieu scolaire, à penser à ces parents. Désormais quel que soit l’endroit, un parent peut effectuer le paiement de scolarité de son enfant par airtel money, il n’a pas besoin de se déplacer lance-t-elle. On a une équipe qui sera là dans l’école pendant deux semaines pour expliquer aux parents comment ça fonctionne conclut la représentante d’airtel Niger. Lors des échanges avec les apprenants, le PDG a insisté sur le fait qu’ils ont un règlement intérieur à respecter par les élèves qui sera affiché dans tout l’établissement : on ne fume pas à IPSP, on se drogue pas; pas de chicha, on se tresse pas à l’IPSP, pas de FADA (petit groupement de personnes), et on ne dort pas non plus dans les classes, il n’y a pas de bureau des élèves qui va occasionner des grève car, à l’IPSP on ne grève pas. La grève est proscrite à l’IPSP. Les parents ont eu confiance en nous et donc on va honorer cette confiance. Il s’est attaqué aussi au problème de baisse de niveau et le respect de la tenue scolaire qui se porte du lundi au vendredi. Le respect des enseignants est très impératif dit-il. Le manque de respect à un enseignant peut conduire à une sanction fatale pour l’élève suite à un conseil éclaire-t-il. Il leur conseille par ailleurs de parler français qui est la langue d’enseignement afin qu’ils comprennent au maximum. Une information spéciale concernant les nouveaux venus comme quoi il y’a les caméras de surveillance partout sauf dans les douches. Donc de faire attention à ce qu’on fait. Des interventions d’élèves surtout de nationalités étrangères ont enrichi la compréhension mutuelle.
HAMIDOU SALEY Mouhamed

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *