Session ordinaire du Conseil Supérieur de la Communication CSC au titre du mois de juillet Au cœur des échange la délibération déterminant les modalités de la saisine d’office et la procédure de traitement des plaintes et recours soumis au CSC

 

Le conseil Supérieur de la Communication CSC tient sa session ordinaire au titre du mois, depuis ce jeudi 22 juillet 2021, dans la salle habituelle des sessions.

Il faut noter la présence des conseillers et membres du personnel administratif au tour du président de l’institution, Docteur Kabîr Sani.
Ainsi la présente session porte sur cinq points à savoir :
1. l’Examen et l’adoption du PV de la session du mois de juin 2021 ;
2. Informations sur le CSC ;
3. l’Examen et l’adoption du projet de délibération modifiant et complétant la délibération N° 0009/CSC du 06 septembre 2018 déterminant les modalités de la saisine d’office et la procédure de traitement des plaintes et recours soumis au CSC ;
4. l’Examen et l’adoption des rapports des commissions d’instructions ;
5. Questions diverses.
Dans son discours d’ouverture, le Président du CSC, Docteur Kabîr Sani a tenu à rappeler que le point relatif à l’examen et l’adoption du projet de délibération modifiant et complétant la délibération se justifie par la nécessité de revoir et d’aménager toute la procédure de traitement des plaintes et auto saisines.
C’est dire que la délibération N° 0009/CSC du 06 septembre 2018 déterminant les modalités de la saisine d’office et la procédure de traitement des plaintes et recours soumis au CSC a été inscrite aux assises de la présente session.
En effet, depuis l’adoption de la délibération sus-évoquée, beaucoup de plaintes et auto saisine n’ont pas prospéré, soit pour non-respect des délais de traitement par les commissions d’instruction saisies au fond, soit pour non-respect des délais de saisine par les plaignants, a déclaré Docteur Kabîr Sani.
C’est pourquoi, le Conseil Supérieur de la Communication a initié deux ateliers de sensibilisation sur les dispositions de cette délibération, d’abord avec les membres du CSC le lundi 12 juillet 2021 et le jeudi 15 juillet 2021 avec les organisations de la société civile, les partis politiques, les syndicats, les leaders religieux, les médias, les organisations féminines et les citoyens.
Selon Docteur Kabîr Sani, l’objectif visé par ces ateliers est d’amener les conseillers et agents du CSC à s’autosaisir, d’une part, et d’autre part d’amener les usagers à respecter les délais de saisine du CSC.
En termes clairs, les ateliers visent à recueillir les recommandations des participants en vue de modifier ladite délibération pour permettre à la Direction des Affaires Juridiques et du Contentieux et aux commissions d’instruction de traiter les plaintes dans des délais requis, a-t-il ajouté.
Outre l’examen et l’adoption du projet de délibération modifiant et complétant la délibération N° 0009/CSC du 06 septembre 2018 déterminant les modalités de la saisine d’office et la procédure de traitement des plaintes et recours soumis au CSC, la présente session permettra examiner et adopter les rapports commissions d’instructions, a-t-il lancé tout en ouvrant les travaux.
Il faut préciser que la session ordinaire du mois de juillet intervient au lendemain de la célébration de la fête de Tabaski, une occasion pour le président du CSC de souhaiter ses meilleurs vœux à tous les conseillers, les membres du personnel administratif et technique, les responsables des médias publics et privés, et les journalistes.
HAMIDOU SALEY MOUHAMED

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *