La présidente du conseil municipal de l’arrondissement communal Niamey 4 et son équipe travaillent pour l’émergence dudit arrondissement communal !

«Après la passation de service, je n’ai trouvé que 96000 f dans la caisse, donc j’ai commencé avec des difficultés. Mais on constate un changement depuis notre installation il y’a deux mois. Nous sommes des communes qui ne sont pas autonomes, nous collectons de l’argent mais ne le dépensons pas, nous avons une dotation globale qu’on nous donne ce qui représente les recettes de l’arrondissement. » Dixit madame Fouta Mariama Tiémogo, Maire de l’arrondissement communal Niamey 4
Pour bien gérer une commune il faut non seulement une personne expérimentée, mais aussi vouée à la cause de celle-ci. Madame Fouta Mariama Tiémogo, maire de l’arrondissement communal Niamey 4 composé de 23 quartiers urbains et sept villages agricoles, n’est pas choisie par hasard. Elle est la Présidente d’un conseil municipal installé le 10 Mai 2021 composant 26 conseillers, dont huit femmes. Nous nous sommes entretenus avec elle sur la vie de son arrondissement pour s’enquérir de la situation de sa municipalité. Après notre installation dit-elle, on a effectué la Journée des Arrondissements Communaux JAC avec le président du conseil de ville de Niamey l’honorable député Oumarou Moumouni Dogari. On a eu à scionner tous les grandes artères et quartiers de l’arrondissement. De Gamkallé à Saga en passant par Talladjé, Pays-Bas, Aéroport, Niamey 2000, Route Filingué, jusqu’à Saga gorou ajoute-t-elle. Nous avons écouté les populations et recensé les problèmes tels que la salubrité et le curage des caniveaux, la digue de saga pour contrer l’énorme problème de l’hivernage…. Pour le plan d’action le maire affirme qu’ils vont par priorité. Il y’a des quartiers où l’obstruction des caniveaux a pris le dessus, là ils sont en train de faire les curages de ces caniveaux pour éviter les inondations confie-t-elle. Dans d’autres quartiers qui n’ont pas de caniveaux comme Talladjé-est nous étions sur place ce 22 Juin pour arranger les voies avec la latérite après on va continuer sur Niamey 2000 et route Filingué renchérie-t-elle. Par rapport à la mobilisation des ressources internes des ressources, la, mairesse dit que la taxe de voirie est l’impôt qui ne rentre pas vraiment, la population est réticente car les gens veulent voir où est rentré leur taxe. Avec les JAC nous comptons faire de la sensibilisation et prendre le devant pour avoir la confiance de la population. Entant qu’autorité nous allons payer avec nos familles la taxe de voirie et inciter les autres autorités à faire pareil puis on médiatise dixit la mairesse de Niamey 4. Cela donnera confiance à la population. SOS village d’enfants et d’autres partenaires sont déjà venus nous voir pour qu’on travaille ensemble pour le bonheur des populations. Les jeunes des quartiers eux même organisés en organisation ont décidé d’endiguer le phénomène de banditisme et la prise des stupéfiants, par des sensibilisations et je pense que d’autres quartiers vont suivre et nous allons les accompagner. La mairie à recenser les écoles à problèmes et des partenaires comme SOS ont l’intention de construire des écoles et nous aider à clôturer ces écoles dit-elle. Le plus grand défis reste le problème des marchés. Rien que le problème de Wadata est une longue histoire, présentement ils ont des impayés de 151 millions de FCFA. Une partie des commerçants ont payé mais une frange refuse toujours de payer donc on compte mettre en place un comité pour mener une opération et faire payer les autres pour qu’il y’ait l’équité. Nous comptons vraiment recouvrir cet argent et nous allons le faire. Elle appelle sur le sens civisme des commerçants pour pouvoir agir au plus vite pour l’amélioration des conditions de vie de leurs marchés. Nous allons faire Les curages des caniveaux des marchés, installer des postes de police pour limiter la pagaille dans les marchés conclue-t-elle.
HAMIDOU SALEY Mouhamed

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *