1er congrès constitutif du Syndicat National des Agents Contractuels d’Élevage du Niger SYNACEN: un jeune syndicat dynamique qui se veut véritable défenseur des intérêts de ses militants!

Partager

« En ce moment même les contractuels de l’élevage ont enregistré beaucoup d’arriérés de mois des pécules variant de 27à 37 mois selon les localités. C’est pourquoi le SYNACEN exige du gouvernement, le paiement immédiat et sans conditions de tous les arriérés des pécules et leurs intégrations à la fonction publique avant le 31 décembre 2020. »

La salle de conférence de l’immeuble Caisse Nationale de Sécurité Sociale a servi de cadre ce samedi 14 Novembre 2020, pour le lancement des activités du 1er congrès constitutif du tout nouveau Syndicat National des Agents Contractuels d’Elevage du Niger SYNACEN. Prenant la parole le SG dudit syndicat Mr OUSSEINI MOUSSA affirme que la tenue de ce 1er congrès constitutif se justifie de la volonté des membres du Bureau Exécutif National animés par la volonté de respecter les textes législatifs et réglementaires qui régissent leur jeune syndicat, particulièrement leurs statuts et règlement intérieur. Avec l’organisation du présent congrès constitutif notre syndicat s’est conformé aux principes démocratiques édictés par les textes législatifs et réglementaires dit-il. C’est pourquoi, je lance un appel pressant à l’endroit de toutes nos militantes et militants à la cohésion, à l’union sacré et la solidarité. En outre, je demande à tous nos militants et toutes nos militantes à rompre avec le syndicalisme alimentaire, à bannir le régionalisme et l’ethnocentrisme sous toutes ses formes ajoute le SG. Parlant du thème du congrès à savoir « La contribution de l’Agent contractuel d’Elevage au développement économique du Niger face à la mondialisation, enjeux et perspectives », le SG précise que c’est un thème d’actualité dont l’importance n’est plus à démontrer. C’est pourquoi, il a invité tous les congressistes à être assidus afin de suivre l’exposé qui sera donné par un spécialiste du domaine. Les agents contractuels de l’élevage se battent nuit et jour pour l’amélioration des conditions de vie de l’élevage, à savoir les soins de proximité, L’inspection de viande en collaboration avec le service vétérinaire, la sensibilisation des éleveurs sur la nécessité de suivre l’état sanitaire de leurs animaux et surtout les campagnes de vaccinations en chérit-il. C’est pourquoi, les agents contractuels d’Elevage contribuent sans nul doute au développement de l’économie nigérienne à travers l’élevage dont l’apport occupe une place de choix dans le produit intérieur brut (PIB) insiste-t-il. Au SG OUSSEINI MOUSSA de dire qu’en ce moment même les contractuels de l’élevage ont enregistré beaucoup d’arriérés de mois des pécules variant de 27à 37 mois selon les localités. C’est pourquoi le SYNACEN exige du gouvernement, le paiement immédiat et sans condition de tous les arriérés des pécules et leurs intégrations à la fonction publique avant le 31 décembre 2020.Les principaux objectifs assignés au présent congrès sont : Faire le bilan des actions menées de la création du syndicat à ce jour ; Revisiter nos statuts et règlements intérieurs afin de les adapter aux exigences du millénaire ; Réfléchir sur la thématique posée ; Adopter des motions , des résolutions et des recommandations ; Définir un plan d’action pour les quatre (4) prochaines années ; Elire un nouveau bureau pour un mandat de quatre ans informe-t-il. Le SG du BEN / UDTN Mr Abdou Souley résolument engagé à suivre et encadrer les travaux, transmet ses félicitations à SYNACEN dont deux semaines seulement après sa création ils ont tenu à organiser le 1er congrès constitutif, qui est l’instance suprême de leur organisation, conformément à ses statuts et règlements intérieurs. « Faudrait-il rappeler que votre organisation vient de tenir son 1er congrès constitutif à un moment où les agents contractuels de l’élevage ont accumulé plusieurs mois d’arriérés de pécules allant de six (6)à trente- sept (37) mois suivant les localités. C’est pourquoi, camarade Secrétaire Général du SYNACE N, j’engage le bureau exécutif qui sera issue de ses assises à une lutte de classe en vue de défendre les intérêts matériels et moraux de tous les agents contractuels d’Elevage du Niger. » Dixit le Secrétaire Général du Bureau Exécutif National de l’UDTN Mr Abdou Souley. Le choix de votre thème : « La contribution de l’Agent Contractuel de l’Elevage au développement économique du Niger, face à la mondialisation, enjeux et perspectives » n’est pas fortuite, car il vient à point nommé à un moment où le gouvernement de la VIIème République engage chaque année des campagnes nationales de vaccinations et la surveillance quotidienne de la santé animale avec la collaboration sans faille des agents contractuels de l’élevage ajoute-t-il. Il prodigue des sages conseils au jeune syndicat comme d’éviter le syndicalisme de collaboration ou syndicalisme alimentaire ayant pour but de défendre ses propres intérêts en lieu et place des intérêts matériels et moraux des militantes et militants. Au SG de l’Union Démocratique des Travailleurs du Niger Mr Abdou Souley de dire de Resserrer les rangs dans le cadre de la défense de leurs intérêts à travers une bonne coordination ; De choisir des hommes et des femmes capables de leurs servir et non de se servir ; choisir ceux qui parmi eux auront plus de temps à consacrer pour le rayonnement du syndicat et non de se déambuler dans la rue. Notons que le représentant du Ministre Délégué à l’Elevage a pris part, et a souhaité bon succès aux assises pour aboutir aux résultats dignes des attentes.

HAMIDOU SALEY Mouhamed

Related posts

Leave a Comment