première réunion du Copil APS Bani ma Doumi: les acteurs font le point des réalisations

Partager

Les officiels lors de l’ouverture des travaux

Du 20 au 22 octobre 2020, le consortium des ONG pour la mise en œuvre du programme Avenir Pacifique au Sahel APS Bani ma Doumi a organisé sa première réunion du comité d’orientation et de pilotage.
La cérémonie d’ouverture officielle des travaux et les séances plénières ont eu lieu dans la salle n°2 de l’hôtel Galaxie de Dosso.
C’est le secretaire général adjoint de la région de Dosso, Monsieur Hambali Bouwé qui a officiellement lancé les travaux du comité d’orientation et de pilotage, en présence du représentant du Directeur des ONG au niveau du Ministère du développement communautaire et de l’aménagement du territoire, en la personne de Monsieur Ibrahim Moussa, la responsable du programme APS au sahel, Madame Yacouba Ramatou Alfari, les Maires des communes rurales de Mokko et de Loga, le représentant de la chefferie traditionnelle, le lead du consortium des ONG qui est le Coordonnateur national de l’ONG OPEN, Elhaj Amadou Mahamadou, les responsables ou représentants des ONG membres du Consortium : ASV, AGRC, OPEN et ONEN, ainsi que des personnes ressources et plusieurs invités.
Tout d’abord, le lead du consortium des ONG APS BANI MA DOUMI, Elhaj Amadou Mahamadou, a pris la parole pour souhaiter la bienvenue à tous les participants.
Le programme APS BANI MADOUMI est mis en œuvre dans la région de Dosso, plus particulièrement dans 14 villages des communes de Mokko et de Loga, a rappelé le lead du consortium avant de noter que la première année de mise en œuvre a permis de faire plusieurs réalisations dans le domaine de l’agriculture, de l’environnement et de l’éducation.
Il poursuit en affirmant que la présente réunion du comité d’orientation et de pilotage COPIL vise à mesurer les forces et faiblesses de ce programme afin de tirer des leçons dans le sens de mieux conduire les objectifs assignés.
Quant au Sécretaire général adjoint de la région de DOSSO, il a tout d’abord transmis les salutations fraternelles du gouverneur empêché avant de saluer et féliciter les ONG pilotant la mise en œuvre du programme APS BANI MA DOUMI dont les retombées ont significativement amélioré les conditions de vie des populations des communes de Mokko et de Loga.
Hambali Bouwé a aussi remercié les responsables du projet EIRENE et l’APS pour la pertinence de leurs actions de développement au profit des habitants de 14 villages de Loga et de Mokko.
Après la cérémonie d’ouverture officielle de la réunion, les participants ont formé deux groupes pour effectuer des visites terrain dans des villages de Mokko et de Loga, chaque équipe est conduite par un Maire de la localité avec comme membres des techniciens, coordonnateurs ou agents d’ONG.
Notons que cette visite terrain a permis surtout de voir les réalisations et de recueillir les témoignages des bénéficiaires quant à l’intervention des ONG du consortium Bani Ma Doumi.
Entre autres, on peut parler des activités de récupération des terres dégradées ayant permis à plusieurs membres des ménages de gagner assez d’argent, la culture du niébé, d’arachide, du gombo, de l’oseille sur des sites récupérés et mis en valeur grâce à l’intervention des ONG ;
La construction des Banques d’intrants agricoles, la construction des salles de cours d’alphabétisation, etc.
C’est avec la mission terrain que la première journée d’activité a été clôturée.
Le lendemain, deuxième jour de la réunion du COPIL, les responsables des ONG du consortium ont fait des présentations relatives aux activités menées, aux défis actuels rencontrées et des perspectives qu’ils envisagent.
Même la situation financière des ONG du Consortium Bani Ma Doumi a été analysée par les experts qui ont parlé de leur satisfaction totale.
En somme, il convient de noter que cette première année de mise en œuvre du programme APS Bani Ma Doumi , selon la responsable du programme, s’est soldée avec la pleine implication des autorités communales, de la population et des représentants du partenaire financier.
C’est peut-être ce qui explique l’atteinte de tous ces résultats en si peu de temps.
Issa Moussa

Related posts

Leave a Comment