Victoire du Camp Oumarou Noma : Quand la ténacité et la persévérance font bon ménage

Partager

Oumarou Noma  a  démontré son endurance  et sa loyauté vis-à-vis de la formation politique, le MODEM FA LOUMANA  dont il est membre fondateur.

C’est le moins qu’on puisse dire s’il est nécessaire d’énumérer  tous les coups bas qui lui ont été envoyés en pleine figure sans qu’il ne s’affaissât ou capituler.

Mais à partir d’aujourd’hui,  Mercredi 5 Aout 2020, Noma et ses amis pourront décider  de reconstruire cette formation politique à travers la tenue en lieu et place du troisième congrès ordinaire et aussi le congrès d’investiture de son candidat aux élections présidentielles de 2021.

Ainsi, avec la décision du juge qui vient de donner raison à Oumarou Noma, il faut s’attendre à ce que des militantes et militants regagnent les rangs du parti. Surtout  que la crise n’est pas  aussi profonde  qu’elle s’apparente. Il est possible de rattraper le temps perdu et c’est tout ce qu’il faut faire lorsque beaucoup croient encore aux idéaux du parti.

Selon ses proches,  Noma Oumarou est un homme de confiance qui n’a jamais trahi ses camarades membres du parti.

Il est même craint pour sa bonté et son souci de préserver sa bonne relation  avec autrui.

La question qui mérite d’être posée est : Que serait devenu le parti Loumana s’il avait été confié à quelqu’un d’autre que Noma Oumarou pendant l’absence de Hama Amadou ?

Il convient également de questionner le bon sens si Oumarou Noma a usé de son titre de haut responsable pour tirer des avantages,  alors que d’autres l’auraient fait ?

Enfin, il faut souligner que ce combat qu’il vient de gagner a été mené de façon à rétablir la justice et l’alternance démocratique que les militants du MODEM FA LOUMANA ont toujours cultivé.

Une fois encore, le bateau Loumana n’a pas chaviré à cause de la jurisprudence du commandant Oumarou Noma.

Issa Moussa

 

 

Related posts

Leave a Comment