« Le Conseil Supérieur de la Communication rend compte annuellement de ses activités au Président de la République, au Président de l’Assemblée Nationale et au Premier Ministre. Il rend public ses rapports d’activités. »

Le jeudi 23 juillet 2020, s’ouvrent les travaux de la session ordinaire du Conseil Supérieur de la Communication CSC, dans la salle habituelle des réunions de l’institution.

La cérémonie d’ouverture officielle de ladite session a été conduite par Docteur Kabirou Sani, le Président du Conseil Supérieur de la Communication, en présence des conseillers et membres du personnel administratif et technique.

Notons que cette session du mois de juillet 2020 intervient à quelques jours de la fête de l’Aïd Al Adha communément appelé fête de Tabaski que s’apprête à célébrer la Oumma Islamique du Niger. C’est pourquoi, il profite pour souhaiter par anticipation, ses meilleurs vœux, de paix, de prospérité et d’hivernage fécond à tous les citoyens Nigériens et  ,en particulier, à tous les Conseillers, au Personnel Administratif et Technique du CSC ainsi qu’à l’ensemble de la famille de la presse nigérienne.

Quant à l’ordre du jour de la présente session, il comporte cinq (5)  points à savoir:

  1. Examen et adoption du Procès-Verbal de la session du mois de juin 2020
  2. Informations sur le CSC
  3. Examen et adoption du Rapport public du CSC 2019
  4. Examen et adoption des travaux des commissions d’instruction
  5. Questions diverses

Selon Docteur Kabirou Sani, le Président du CSC,  l’examen et à l’adoption du Rapport public du CSC au titre de l’année 2019 répond à une exigence de la loi N°2012-34 du 07 juin 2012 portant composition, attributions, organisation et fonctionnement du Conseil Supérieur de la Communication modifiée et complétée par la loi n°2018-31 du 16 mai 2018 qui dispose en son article 50 .

« Le Conseil Supérieur de la Communication rend compte annuellement de ses activités au Président de la République, au Président de l’Assemblée Nationale et au Premier Ministre. Il rend public ses rapports d’activités. »

Ainsi, le Rapport public 2019 élaboré par les Rapporteurs du CSC qui est  inscrit à l’ordre du jour de la présente session s’articule donc autour des activités de régulations des médias, du renforcement des capacités des journalistes et du personnel du CSC ; des publications du CSC, des rapports de coopération et de réseautage qu’entretient le CSC avec ses partenaires ; de la gestion des ressources humaines, financières et matérielles et enfin des difficultés rencontrées et des recommandations, a –t-il déclaré tout en félicitant les conseillers et membres du personnel pour le travail abattu.

Docteur Kabirou Sani les invite à examiner particulièrement ce point avec la plus grande rigueur.

Outre l’examen et l’adoption du rapport public du CSC au titre de l’année 2019, les conseillers se pencheront sur les rapports des commissions d’instruction du CSC, notamment la Commission Ethique, Déontologie et carte de presse et la Commission Suivi de cahier de charges, accès équitable et publicité.

A ce niveau encore, le Président Kabirou Sani les exhorte à y prêter toute l’attention requise afin d’apprécier les documents soumis à leur appréciation.

Mahamane Bassirou Bila

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *